Agenda

Ciné-Forum "La Marche"

organisé par FSDR et le Forum Social du Pays de Herve concernant la non-violence comme résistance possible à différentes formes de violence

style='float:left;'>
Jeudi 3 avril 2014 à 20h à l’ Espace de l’Hôtel de Ville de Herve

« La Marche » s’inspire librement de faits authentiques. En 1983, au pied d’une cité à Lyon, un jeune de 19 ans est victime d’une bavure policière. Dans un contexte de violences racistes et de la montée du Front National, qui stigmatise et exclut toute une génération « d’immigrés » nés en France, ses copains veulent le venger. Et puis après ?... Contre toute attente, la victime, s’inspirant de Gandhi, propose un projet utopique à première vue : lancer une marche pour l’égalité et contre le racisme, de Marseille à Paris. Au départ, ils ne sont qu’une poignée : dix-sept jeunes encadrés par 2 adultes, dont l’abbé Delorme et un pasteur protestant. Ouais ! A quoi cela peut-il bien servir ?

Le réalisateur nous propose un film bourré d’humour et empreint de tendresse, sans esquiver les difficultés et tragédies rencontrées au cours de cette longue marche. Il réussit un grand film vibrant et éminemment actuel (cf. document joint : Extraits de journaux).

L’invité, Etienne Hublart, responsable de projets à l’intégration citoyenne, nous aidera à clarifier la question suivante :
Face à différentes formes de violence (injustice, exclusion, racisme,…), l’attitude NON-VIOLENTE s’avère-t-elle efficace ou au contraire, naïve et inopérante à long terme ?
Avoir le regard qui tue, les yeux « révolver » … ou ceux de l’indifférence … ou … ?

- La non-violence en tant que moyen pour changer la société (exemples concrets, réflexions autour de son efficacité et de ses éventuelles limites) ;
- La non-violence propose aussi de nouvelles façons d’être en relation avec autrui et avec soi-même ;
- Les rapports entre la non-violence, l’action interculturelle, la citoyenneté.

Entrée  : 5€ - Article 27
Infos  : A. Meertens au 0495/908866
style='float:left;'>