La Maison des Familles

Retrouver des liens de solidarité


Pour un monde plus juste où chaque être humain serait un citoyen responsable, autonome, créatif et solidaire.

Un peu d’histoire…

style='float:right; width:200px;'>

La maison des familles est une émanation du centre de santé mentale « La Pioche ».
L’asbl s’est constituée en 1979. Elle choisit comme dénomination « La Pioche » en référence au monde ouvrier, aux charbonnages de la région. Marchienne Docherie est, à l’époque, le quartier le plus défavorisé du grand Charleroi : déclin industriel, précarité de logement, des revenus faibles. Les personnes sont en rupture avec les réseaux scolaire, familial, social et culturel.
L’équipe de « La Pioche » se donne comme tâche un travail préventif et curatif. Elle a pour objet la promotion, l’organisation, la gestion et l’étude de toutes activités concernant la prévention et le traitement d’enfants, d’adolescents, d’adultes au niveau de la santé mentale et tout ce qui touche indirectement à l’amélioration des relations sociales.
L’asbl offre au quartier à la fois des interventions psychosociales centrées sur la famille et l’individu et des activités de groupe sur un mode plus communautaire et convivial.

Pour réaliser son action, elle a donc mis en place une série de secteurs d’activités communautaires et préventives dont La Maison des Familles.

Objectifs

style='float:left; width:200px;'>

- Sortir de l’isolement
- Retrouver la confiance en soi
- Partager les savoir-faire
- Agir ensemble, favoriser la prise de responsabilités et les initiatives
- Lutter contre le surendettement.

Si, au départ, le groupe était uniquement constitué de femmes, il s’est progressivement ouvert aux hommes qui ont aussi acceptés de venir aux réunions de groupe. De plus en plus, la maison des familles a développé, chez ses membres, un sentiment d’appartenance.

Les différentes activités

style='float:right; width:200px;'>

- La Fringue, magasin de seconde main
- Le potager collectif (et, de façon plus ponctuelle, ramassage de légumes dans les champs)
- La couture
- La poterie
- Le théâtre
- La cuisine
- L’informatique
- L’atelier créatif
- L’atelier santé
- La relaxation par la sophrologie
- L’implication à des réunions en tant que représentant du groupe
- Les sorties en groupe (culturelles ou de détente)
- Les vacances collectives
- Les repas collectifs, les anniversaires et les grandes fêtes
- La participation au RACC (Réseau d’Actions Collectives de Charleroi qui regroupe plusieurs maison de quartier de l’entité)

Chaque activité est ponctuée de moments de réflexion. Nous consacrons aussi un temps de réflexion plus générale, le jeudi. Au cours de cette réunion, chacun est invité à s’exprimer sur la gestion, sur le fonctionnement des activités. Elle permet au groupe de se gérer ensemble, d’établir des règles de fonctionnement. C’est le lieu de décision, d’information, d’échanges.

Toutes nos activités sont pensées et réalisées PAR, POUR et AVEC les personnes. Nous rêvons d’un monde plus juste où chaque être humain serait un
Citoyen
Responsable
Autonome
Créatif et
Solidaire