CDinfos juillet 2015

Lettre ouverte à la Ministre de l’Enseignement Joëlle MILQUET

et aux Parlementaires de la Commission "Enseignement"

5 juillet 2015

Madame la Ministre,

Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Il nous semble particulièrement opportun, en cette sortie du mois de juin chargé en actualité scolaire et sociétale, parfois très inquiétante, de vous faire parvenir le témoignage d’une alternative au mesurage externe de l’humain (par le CEB et le CESS, notamment). Cela s’appelle le « Chef d’œuvre pédagogique » et fonctionne merveilleusement bien, depuis de longues années, à la Maison des Enfants (Buzet, Floreffe) et à l’école communale de Saint-Gérard (Mettet).

Vous trouverez dans deux récentes vidéos l’illustration en images de ce processus émancipateur et valorisant pour chaque élève : www.gben.be

Vous y entendrez, comme nous, les mots de : solidarité, autonomie, motivation… Il y est question de « construire une identité forte », « apprendre tous ensemble » et de mettre l’enfant dans un statut d’ « auteur de ses apprentissages ». Cela nous semble d’une part plein de sens et source d’épanouissement pour les enfants, et d’autre part véritablement prometteur d’une société plus juste, plus égalitaire et non-violente.

En ceci, ce genre de démarches rejoint pleinement les visées du Groupe Belge d’Education Nouvelle, et du réseau d’éducation permanente Culture et Développement, dont il est membre et acteur.

Vous pouvez vous en douter : nous avons encore énormément d’autres démarches, idées et expériences réussies à partager, pour favoriser un enseignement de qualité, qui rencontre pleinement ses missions*. Nous les partagerons prochainement lors des Rencontres Internationales d’Education Nouvelle, à Virton du 24 au 28 juillet prochains (www.lelien.org). Et à tant d’autres reprises… Il vous suffirait de nous contacter pour en savoir plus.

Cordialement,

Le Groupe Belge d’Education Nouvelle


(*) Extrait de l’article 6 du décret « Missions », 1997 : 1° promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves ; 2° amener tous les élèves à s’approprier des savoirs et à acquérir des compétences qui les rendent aptes à apprendre toute leur vie et à prendre une place active dans la vie économique, sociale et culturelle ; 3° préparer tous les élèves à être des citoyens responsables, capables de contribuer au développement d’une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte aux autres cultures ; 4° assurer à tous les élèves des chances égales d’émancipation sociale.